lundi 5 décembre 2016

Zara Home se met au parfum

Zara Home se met désormais au parfum pour soi. Une collection composée de six fragrances, des souvenirs de notre vie orchestrée par deux grands nez de la haute parfumerie, Alberto Morillas (Must de Cartier, ck One de Calvin Klein, Acqua Di Gio d’Armani ou encore Pi de Givenchy) et Jérôme Epinette (Mistral Patchouli d’Atelier Cologne, Bal d’Afrique de Byredo, The Orchid Man de Frapin).


The Perfume Collection


The Perfume Collection Zara Home
Notre maison est l’émanation limpide de notre être, de notre style, de nos souvenirs et de notre esprit. Elle nous offre des moments uniques, des moments dont nous nous souviendrons toujours et qui se transforment en images émouvantes que nous emportons partout avec nous.

The Perfume Collection de Zara Home vous offre six expériences aux notes attrayantes, inspiratrices et évocatrices pour six instants différents. Une collection de parfums unisexe qui vous transporte dans des moments intimes et quotidiens, apparemment habituels et décontractés, ou incomparablement mystérieux. Chaque senteur éveillera en vous un souvenir unique et vous plongera dans un décor familier… L’appel instinctif d’un retour aux racines, où qu’elles soient. 

De la Bergamote Verte sur un lit de Néroli et de Pamplewood pour l'un, de la Fève Tonka mariée à la Violette de Minuit et de la Fleur de Praline pour l'autre... Un cuir doux mêlant Gingembre, Piment de Cayenne à la Lavande de Provence et au Santal d'Australie... de véritables coups de cœur, vous l'aurez compris, à découvrir tout simplement ! Attention à l'addiction ! (disponible iniquement chez Zara Home, 35,99 euros/100ml, www.zarahome.com)


TONKA WOOD
Une légère brise effleure les rideaux et les reflets dorés de la nuit s’emparent de la chambre. On distingue un vêtement en soie sur une chaise en cuir, à côté d’un meuble en acajou où est déposé un tube de rouge à lèvres. La lueur de la lune s’éloigne, tandis que les ombres violettes partagent de petits secrets avec les étoiles, seules témoins de la nuit.





FLORAL MYSTERY
Les prairies s’éveillent en plein cœur de la nuit. La lumière pâle du soleil levant illumine la rosée du matin, tandis que les fleurs sauvages se balancent au rythme de la chaude brise estivale. C’est le moment idéal pour profiter de la terre douce et humide sous nos pieds nus et pour respirer profondément dans le calme du passage des rêves à la lumière du jour.





ABSOLUTELY SUBLIME
Après une belle nuit, le jour pointe. Le soleil explose avec audace à l'horizon et étend ses longs rayons vers les fenêtres pour se refléter sur les vitres. Le ballet de lumières continue dans la chambre, joue avec les rideaux pour finir sur le lit. C'est la fin d'une nuit inoubliable et le début d'un nouveau jour. Le matin est déjà là. Il n'y a pas de temps à perdre.





AQUA BERGAMOTA
Des draps propres et frais. Un tas d’oreillers moelleux. Le soleil matinal pénètre par la lucarne. Aucune raison de vous dépêcher, vous n'êtes attendu nulle part, rien ne vous empêche de savourer ce paradis. Détendez-vous et profitez du spectacle. Thé glacé au citron. Un bol rempli de délicieux fruits des bois. Les rires et les sons emmêlés créent la douce mélodie du matin.





CUIR VELVET (mon coup de cœur)
Un pinceau peint le ciel de couleur indigo comme par magie. La brise nocturne et l’éclairage au néon font leur apparition. La nuit pénètre par les fenêtres ouvertes au milieu de notes musicales enfumées, de rires rauques et du bruit des glaçons qui s’entrechoquent dans un verre. Irrésistible. La nuit s’échappe par la fenêtre, descend l’escalier de secours et rejoint la ville et son tissu de lumières assombries.





EVITORIAL TWIST
Les premiers rayons de soleil augurent d’une belle journée. L’aube offre un spectacle intime et peint le ciel de tons corail et rouge cramoisi. Fraîchement rasé et le regard vif, il se prépare une tasse de café. Le journal du matin est posé sur la table en acajou. La journée commence. Un dernier coup d’œil dans le miroir et il part à la conquête du monde.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire